L’artiste

Christian Paquet est né à  Rimouski le 22 juillet 1957  Benjamin d’une famille de trois garçons, il termine ses études secondaires et son CEGEP en électronique dans cette même ville. A peine son diplôme d’études collégiales en poche ,il s’envole pour Sept-Iles où il travaillera pour Hydro-Québec pendant trois ans. Par la suite, toujours pour la même compagnie, il se retrouve à St-Hyacinthe.  C’est là, qu’il dessinera les plans de sa première maison. En 1982, au pied du Mont  St-Hilaire, il bâtira de ses mains sa maison de pierres. On assiste alors à la naissance d’un nouvel artiste.
Très habile manuellement, il touche à tous les aspects de la construction : manoeuvre,  maconnerie, charpenterie, ébénisterie, peinture, aménagement paysager,  etc… Il découvre alors avec passion les plaisirs de la création. Une fois l’oeuvre terminée, il quitte la Montérégie pour revenir dans la région qui l’a vu grandir. Il s’installe à Pointe-au-Père. Et c’est en février 1994 qu’il décide de s’initier à la peinture.  Il met alors de côté les outils pour prendre le pinceau et s’installer devant un chevalet.  Depuis, il n’a jamais cessé.

Christian Paquet was born in Rimouski July 22, 1957 Benjamin of a family of three boys, he finishes his secondary studies and his CEGEP in electronics in this same city. Hardly his diploma of college studies in pocket, he flies for Sept-Iles where he will work for Hydro-Québec for three years. Subsequently, again for the same company, he finds himself in St-Hyacinthe. It is there, that he will draw the plans of his first house. In 1982, at the foot of Mont St-Hilaire, he built with his hands his stone house. We are witnessing the birth of a new artist.
Very skilled manually, he touches on all aspects of construction: maneuver, masonry, carpentry, cabinet making, painting, landscaping, etc … He then discovered with passion the pleasures of creation. Once finished, he left the Montérégie to return to the region that saw him grow up. He moved to Pointe-au-Père. And it is in February 1994 that he decides to learn painting. He then puts aside the tools to take the brush and settle in front of an easel. Since then, he has never stopped.